THE BYRDS Mini Story

Aller en bas

THE BYRDS Mini Story

Message par BAYOU le Mar 2 Aoû - 21:31




1972, sur RTL, JB Hebey certains soirs diffuse des concerts gratuits zé en direct, en général depuis l’Olympia, moi dans mon lit avec mon petit transistor, j’écoute et souvent je m’endors dessus.
Ce soir là le 22 janvier les Byrds vont faire Tiffany Queen extrait de Farther Along et le riff un peu pompé à Chuck Berry mais ralenti me donne la chair de poule.

A l’époque et sauf erreur le groupe était composé ainsi

Clarence White : Guitare et Chant
Roger Mc Guinn : Banjo, Guitare et Chant
Gene Parsons : Batterie
Skip Battin : Basse

Les changements de musiciens étaient une seconde nature chez eux.
Si Roger Mc Guinn a été le catalyseur, des grands noms ont traversé le groupe qui se caractérise par des superbes reprises de Dylan et l’invention du folk-rock, mais surtout par le son des guitares (Rickenbaker) que Tom Petty ou les Jaywawks, reprendront avec bonheur

Des noms, des noms. David Crosby qui fait partie de la formation originale, avant de co-fondé Crosby; Stills & Nash, Chris Hillman qui sera aussi de l’aventure Manassas et Flying Burrito Brothers, Gene Clark compositeur de génie mais qui a peur de prendre l’avion , ("If you're a Byrd, then you must fly..." aurait dit McGuinn).
Et puis, Hillman rencontre Gram Parsons pour un virage country-rock (enfin pour jeter les bases de cette musique plus exactement avec Sweetheart of Rodeo enregistré à Nashville
Ce disque est complètement différent des cinq premiers albums le son est moins aérien, la steel guitare s’installe mais il marque aussi le début de la fin, Gram Parsons plantant le groupe en Angleterre au prétexte qu’il refuse de jouer en Afrique du Sud, mais en profite pour rejoindre Keith Richards avant de fonder les Flying Burrito Brothers avec …Chris Hillman

Changements de personnel (arrivées deClarence White à la guitare qui remplace Parsons pendant la tournée sud-africaine de l'été 1968), Gene Parsons à la batterie (aucun lien avec Gram) et John York puis Skip Battin à la basse.

Il est évident que les cinq premiers albums sont les plus créatifs, avec des titres qui marquent comme Height Miles High, Mr Spaceman, So You Want to Be a Rock 'n' Roll Star,Turn,turn, turn, les cover de Dylan.
Ensuite Sweetheart of Rodeo est à part mais excellent, Untitled avec sa face live reste agréable et cela se gâte pour Byrdmaniax, Farther Along est meilleur mais inégal

Byrds est la tentative avortée de reconstituer le groupe original


Albums Byrds
1965 : Mr. Tambourine Man (U.S. #6, UK #7)
1965 : Turn! Turn! Turn! (U.S. #17, UK #11)
1966 : Fifth Dimension (U.S. #24, UK #27)
1967 : Younger Than Yesterday (U.S. #24, UK #37)
1968 : The Notorious Byrd Brothers (U.S. #47, UK #12)
1968 : Sweetheart of the Rodeo (U.S. #77)
1969 : Dr. Byrds & Mr. Hyde (U.S. #153, UK #15)
1969 : Ballad of Easy Rider (U.S. #36, UK #41)
1970 : (Untitled) (U.S. #40, UK #11)
1971 : Byrdmaniax (U.S. #46)
1971 : Farther Along (U.S. #152)
1973 : Byrds (U.S. #20, UK #31)
2000 : Live at the Fillmore - February 1969
2008 : Live at Royal Albert Hall 1971

Coffrets
The Byrds
There is a Season

Les carrières solos ont connu de grands moments, Gene Clark (dcd en 1991) a sorti un chef d’œuvre No Other et d’autres excellents Echoes et Roadmaster, Gram Parsons a réalisé deux somptueux albums solos GP et Grévious Angel avant de mourir prématurément en 1973, Mc Guinn a tenté tout au long de ces années de faire revivre le son des Byrds, mais mis à part Back from Rio on ne peut pas dire que ses création solos soient inoubliables.

Avec le recul, ce groupe a été un immense gâchis de talents, alors qu’il possédait tout au long de son parcours des musiciens d’exceptions.
Il reste des morceaux magnifiques, qui sont entrés dans l’histoire de la musique américaine, le son des Rickenbaker et des albums solos sublimes.
Mc Guinn a fait beaucoup d’erreurs de jugement, le départ de Gene Clark, la brouille avec Crosby, la prise de pouvoir puis l’éviction de Gram Parsons, pourtant toutes les formations, sauf les dernières ont eu un impact considérable et les différents membres ont ensuite entrepris des choses fabuleuses.
Les oiseaux restent un monument, le symbole d’un american sound, à côté de The Band, Grateful Dead, Little Feat, Creddence….cette plongée dans le cœur de la musique populaire américaine, ce son reconnaissable entre mille, cette qualité de magnifier les mots de Dylan





Dernière édition par BAYOU le Lun 8 Aoû - 9:12, édité 1 fois

_________________
Mon blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin

Messages : 750
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur http://rock-music.weshforum.com,http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS Mini Story

Message par jungleland le Jeu 4 Aoû - 3:51

ah merci bien ! encore un groupe phare que je ne connais que partiellement vu que ce n'était pas le style de musique que j'écoutais à l'époque

jungleland

Messages : 110
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum